Agar Agar, doublement addictif

agaragar

C’est très rare les chansons qui me font cet effet dès la première écoute. Une sensation de bonheur simple, les bonnes vibrations, la bonne émotion, l’envie d’en faire la BO de votre vie qui accompagnerait chaque instant quotidien. « Prettiest Virgin » est la dernière chanson qui m’ait provoqué ça, juste avant l’été.

J’ai découvert le groupe Agar Agar grâce au concours de nouveaux talents des Inrocks et depuis, je ne m’en suis pas remis, j’aimerais beaucoup découvrir le reste des compositions de ce duo composé de Clara et d’Armand. Les deux complices semblent tisser un univers sensuel, sinueux et irrésistiblement dansant, qui puise aussi bien dans le meilleur des années 1980 (oui, ça existe !) que dans la nouvelle vague de l’électro française des années 2010, avec un soupçon supplémentaire de candeur adolescente rafraîchissante. Un coup de cœur absolu et l’espoir de jours encore meilleurs à leur écoute. A vérifier sur le premier EP qui sort à la fin du mois et en live, le 16 septembre à Paris, à la Gaîté Lyrique.

En bonus, leur reprise sexy du tube électro « You are my high » de Demon :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *