Cyril Mokaiesh chante pour « Les hommes de demain »

Cyril Mokaiesh

La bonne nouvelle de la semaine, c’est le retour de Cyril Mokaiesh avec un excellent titre inédit, quelques mois après la sortie d’un album à la fièvre mélancolique. « Les hommes de demain » démarre par un riff imparable et se poursuit par la prose enflammée et inspirée du chanteur. Cet hymne lumineux est teinté d’espoir, véritable contrepied de la noirceur sociale dans laquelle Cyril Mokaiesh a pris l’habitude de tremper sa plume. « J’avais envie de parler à la nouvelle génération, m’a raconté Cyril. C’est mon fils de 9 ans qui m’a donné envie d’écrire cette chanson, en lisant ensemble Astrapi, l’histoire de Pierre et Marie Curie, d’écoute entre les hommes et les femmes, le fait de pouvoir réaliser de grands rêves. On ne soupçonne pas la force de caractère de nos enfants. On ne nous a pas donnés beaucoup de clés, on ne nous a pas encouragés à être révoltés, et cela donne une génération de trentenaires désorientés. »moka

La révolte tranquille

Cyril Mokaiesh s’adresse donc aux « futurs héros des grandes quêtes », pour qu’ils réalisent que le « bonheur s’invente à plusieurs en criant amour, ferveur, en se tenant par la taille, en se disant que même nos failles sont magiques, nos baisers sont uniques ». Je trouve que ça fait vraiment du bien d’entendre en ce moment de tels messages de paix, de fraternité, que la colère, la révolte et la ferveur peuvent être des armes pour construire un avenir radieux. Surtout quand cela passe par le miracle permanent qu’est la chanson, « ce petit moment de vie », comme me l’a décrit Cyril Mokaiesh qui veut simplement faire « un constat de l’époque ». Le chanteur accompagne actuellement Bernard Lavilliers sur sa grande tournée, « une joie inouïe » qui va lui permettre de rencontrer un autre public, amateur de ferveur et d’engagement, de révolte tranquille.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *