Tim Dup, voyage poétique au bout de l’ennui du « TER Centre »

TIM_DUP-JIM_ROSEMBERG-24

« TER Centre ». Pas très sexy comme choix de titre pour un premier single, me direz-vous. Eh bien détrompez-vous. C’est typiquement le genre de chansons qu’on découvre au hasard de déambulations sur YouTube et dont on se prend tout de suite d’affection, fier d’appartenir au clan de ceux qui l’ont déjà découverte. La chanson est signée par Tim Dup, un artiste de 21 ans dont c’est le coup d’essai, après des années à expérimenter dans sa chambre d’adolescent. Il nous convie à un voyage poétique au bout de l’ennui des transports en commun.

Brouillard et espoir

Quelques mots empreints de tristesse et d’espoir sur un piano, des mots qui traduisent un sentiment qu’on a tous vécu en voyageant à travers des contrées inconnues, en croisant le regard perdu, fatigué ou déboussolé de passagers avec qui on partage un moment hors du temps. « Matin et soir, soir et matin, je change de wagon, je change de train, pour assurer mon train-train quotidien, sans entrain. »

J’ai eu un coup de cœur immédiat pour la voix gracile, l’écriture fluide, les arrangements minimalistes, comme si les mélodies universelles de William Sheller avaient fusionné avec l’urgence des textes de Fauve. « Le trajet je le connais par cœur, de la campagne à Paname, dans les banlieues, les trams, s’ébranlent dans le froid, sous un soleil de plomb, à travers les nuages et la pluie dans le brouillard hivernal. » Avec lui, les trains de banlieues ou de province n’ont jamais paru aussi sincères, aussi romantiques.

Celui qui se considère comme un « ramasseur de souvenirs » ira loin, très loin, plus loin que ses trajets mornes dans le « TER Centre ». Pour commencer, il transmettra son spleen habité sur les routes de France au cours des prochaines semaines, de Saint-Malo à Limoges, en passant par Toulouse, Nantes, Bordeaux et Paris. Ne ratez pas la correspondance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *