Vendredi sur Mer, la femme à la pop bleue

VSM

Une petite ritournelle très dansante et une voix suave qui se sont tout de suite infiltrés dans mon subconscient. Depuis que j’ai entendu « La femme à la peau bleue », Vendredi sur Mer ne m’a jamais vraiment lâché. C’est le nom d’artiste choisi par Charline Mignot, une jeune Suisse, photographe de mode par le passé, qui soigne beaucoup l’esthétisme de ses clips et de son look.

Sur une production léchée électro-pop, elle déploie son imaginaire fantastique et nous raconte ses tourments de jeune adulte. Son nouveau single « Les filles désirs » poursuit sa quête de la confession pop. Sur un rythme lancinant, elle scande des mots doux, parle de romances d’un soir, d’histoires sans lendemain, de faux semblants, d’ennui, de voyages en solitaires. La vie normale d’une jeune fille de 22 ans, avec ce supplément de frissons qui fait une bonne chanson pop.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *